L’activité physique au travail : des bienfaits pour tous !

Valérie Hervieux, étudiante au doctorat à la CGSOST, a participé à la rédaction du guide suivant portant sur l’efficacité des programmes d’activité physique en milieu de travail.

L’introduction du rapport se lit comme suit :

De plus en plus d’entreprises offrent à leurs employés des programmes de promotion de la santé et du mieux-être visant notamment à augmenter leur pratique d’activités physiques. Ce genre d’initiatives représente une valeur ajoutée pour les organisations qui les réalisent. Bien que les grandes entreprises soient déjà nombreuses à mettre en place de tels programmes, les petites et les moyennes entreprises (PME) tardent à faire de même. Toutefois, elles auraient tout avantage à investir elles aussi dans la promotion de la pratique d’activités physiques. En plus de favoriser le bien-être et la santé des employés, ce type de programmes peut contribuer à l’amélioration de la performance organisationnelle, quels que soient la taille ou le secteur d’activité de l’entreprise.

Le travail rémunéré demeure la principale occupation de près de 57 % des Québécois âgés de 15 ans ou plus. Ces derniers passent une grande partie de leur temps d’éveil au travail ou en déplacement motorisé vers celui-ci, ce qui réduit inévitablement le temps qu’ils consacrent à la pratique d’activités physiques pendant leurs loisirs. En effet, encore aujourd’hui, la majorité des adultes québécois ne bouge pas suffisamment; au Québec, seuls quatre adultes sur dix ont un niveau d’activité physique hebdomadaire suffisant pour en tirer des bienfaits substantiels sur le plan de la santé. Par ailleurs, la santé des employés est aussi influencée par leur environnement de travail, qui s’est considérablement sédentarisé. Dans plusieurs pays développés, on constate une augmentation du nombre de personnes qui passent de longues heures en position assise; en effet, 40 % des emplois sont désormais de type sédentaire.

Pour ces raisons, le milieu de travail est ciblé comme un endroit privilégié pour maintenir ou développer des habitudes de vie compatibles avec la pratique régulière d’activités physiques. Plusieurs études ont montré l’efficacité des programmes offerts en milieu de travail pour augmenter la pratique régulière d’activités physiques. Devant ces constats et considérant l’intérêt grandissant des entreprises et des employés pour ce type de programmes, le Comité scientifique de Kino-Québec fait le point sur l’état des connaissances en la matière.

Pour le rapport entier, veuillez cliquer ici.